top of page

Descendants de Hugues Capet : en faites-vous partie ?

Dernière mise à jour : 30 janv.



Descendants de Hugues Capet le roi et son fils  image S. Lemonnier et Dall.E



Les descendants de Hugues Capet, premier roi de la dynastie capétienne élu en 987 par les ducs et comtes de France, sont très nombreux en France et dans le monde. Ce sont des personnes comme vous et moi. Vous pourriez être un descendant du roi Hugues Capet sans le savoir. Cet article vous explique comment le vérifier en enquêtant dans les bases Capedia et Roglo.



Pour vous déplacer dans cet article, en voici le menu :



Qui est Hugues Capet ?


Hugues Capet est le premier souverain de la dynastie capétienne qui régna sur la France de 987 à 1328.


Hugues Capet, fils de Hugues le Grand, duc des Francs et de Hedwige de Saxe.


Ses parents se sont mariés vers 922 et il est né entre 938 et 940 à Paris ou à Dourdan.


Hedwige de Saxe était membre de la dynastie germanique ottonienne qui régnait alors sur l’Allemagne et l’Italie. C'était la propre soeur d'Otton Ier, fondateur du Saint-Empire romain germanique et couronné empereur des Romains en 962 par le pape.


Hugues le Grand était un noble puissant à la fin du Xe siècle et un membre de la dynastie carolingienne qui avait gouverné la France pendant deux siècles avant le règne d’Hugues Capet. Hugues le Grand a soutenu l’ascension de son fils Hugues Capet sur le trône français et l’a aidé à établir son autorité sur les grands seigneurs de la noblesse, ducs et comtes, qui contrôlaient une grande partie de la France.


Hugues Capet est également un descendant de Charlemagne à la septième génération, à la fois par son père et par sa mère et donc un descendant de Pépin le Bref à la huitième génération.


Pour l’anecdote, il doit son surnom de « capet » au fait qu’il était abbé laïque de plusieurs grandes paroisses, dont celles de Saint Martin de Tours et de Marmoutier de Tours, et portait donc la chape d’abbé (grande cape de cérémonie) au même titre que les évêques.



Hugues Capet élu roi des Francs en 987


Après la mort du dernier roi carolingien, Louis V, Hugues Capet a été élu roi des Francs par les ducs et comtes de France et est monté sur le trône en 987. Il a fondé une nouvelle dynastie qui a régné sur notre pays en ligne directe jusqu’en 1328, les Capétiens. Lors de son élection, il avait environ 47 ans.


En 987, en cette période qui profite de la fin des grandes invasions normandes, la monarchie française était relativement faible et décentralisée. Hugues Ier, le nouveau roi, dut se battre pour établir son autorité sur les grands vassaux qui contrôlaient une grande partie du pays, depuis leurs vastes terres et leurs châteaux (duc d’Aquitaine, duc de Bourgogne, duc de Bretagne, comte d’Anjou pour ne citer qu’eux).


Il a pu le faire grâce à une combinaison de force militaire et de diplomatie et à la fin de son règne, il avait réussi à unifier une grande partie de la France sous son règne. Il est mort en 996.



Les descendants de Hugues Capet


Les successeurs de Hugues Capet ont continué à étendre le pouvoir et l’influence de la monarchie française au cours des siècles suivants.


Le deuxième roi capétien, Robert II le Pieux, fils aîné du Hugues Capet, a pu s’assurer la loyauté des Grands du royaume de France et il a également élargi le domaine royal en acquérant de nouvelles terres. Son fils, Henri Ier, dit Henri le Grand, renforce encore la monarchie en centralisant le pouvoir et en augmentant la taille du domaine royal.


Au cours des XIIe et XIIIe siècles, les héritiers de Hugues Capet ont également joué un rôle important dans la politique et la culture de l’Europe. Ils ont soutenu le développement de l’architecture gothique qui deviendra une caractéristique déterminante de la culture française.


Louis VI le Gros, le cinquième roi capétien, fut un acteur important de la deuxième croisade et son fils, Louis VII, était marié à Aliénor d’Aquitaine, l’une des femmes les plus puissantes de son temps. Philippe Auguste, leur fils, emporta la célèbre victoire de Bouvines et devint l’un des souverains les plus admirés de notre histoire.


Louis IX, le neuvième roi capétien, participa aux croisades et fut canonisé sous le nom de Saint-Louis. Sa légende de roi très pieux et sa mort à Tunis en 1270 ont marqué l’Histoire de France.


La dynastie capétienne directe prend fin avec la mort de Charles IV, troisième fils de Philippe le Bel, en 1328. Charles IV n’a pas de fils et le trône passe à son cousin, Philippe de Valois, sous le nom de Philippe VI, qui établit la maison de Valois comme nouvelle dynastie régnante de France.


Les Valois sont toutefois également des Capétiens, quoiqu'en ligne indirecte. Après les Valois, les Bourbons sont aussi des descendants de Hugues Capet en ligne indirecte, leur premier roi connu est Henri IV. On se souviendra enfin que lors de la Révolution française et en particulier lors de son procès, le roi Louis XVI est appelé par moquerie Louis Capet en relation avec son lointain ascendant Hugues Capet et pour bien souligner le fait qu'il n'était plus qu'un simple citoyen sans aucun titre ni rang.



Descendants de Hugues Capet visuel imaginaire S. Lemonnier et Dall.E



Qui sont actuellement les descendants de Hugues Capet ?


Descendance c’est comme progéniture ou postérité


Être un descendant c’est faire partie de la lignée d’un personne, que ce soit par les hommes ou par les femmes.

Faire partie de la descendance de Hugues Capet ne signifie pas seulement être fils ou fille de roi mais aussi descendant de l’un de ses fils ou fille, de l’un de ses petit-fils ou de l’une de ses petites-filles et ainsi de suite. Evidemment le recensement de tous les descendants de Hugues Capet n'est pas exhaustif mais il est en cours.


On retrouve les descendants de Hugues Capet dans la base Capedia


Capedia est une base de données qui se focalise sur la dynastie capétienne et ne recense que les branches DONT LA FILIATION EST ENCORE REPRESENTEE EN 2023. Cela implique que toute branche éteinte ne pourra y figurer et sera détruite par le système. De nombreuses familles vivant en 2023 figurent dans cette base , c'est son principal intérêt.


La base comprend des informations familiales, politiques ou militaires sur les descendants de Hugues Capet. Capedia permet aux individus de retrouver leurs ascendants et de mieux comprendre leur histoire. En utilisant la base de données, ils peuvent vérifier s’ils sont un descendant de Hugues Capet.


Les utilisateurs peuvent accéder à l’arborescence de la dynastie capétienne et retracer leur lignée jusqu’à Hugues Capet et éventuellement d’autres membres de la dynastie capétienne, comme Saint-Louis ou même Louis XIV (ce qui est plus rare) ainsi que jusqu’à Guillaume le Conquérant (duc de Normandie puis roi d’Angleterre, marié à Mathilde de Flandres, une arrière-petite-fille de Hugues Capet).


La base est en accès libre jusqu’à 50 interrogations par jour pour les personnes qui y sont inscrites gratuitement et jusqu’à 1000 interrogations par jour pour les abonnés dits premium. Elle comprend à ce jour 26/01/2024 1 077 252 personnes.


On retrouve également les descendants de Hugues Capet dans la base Roglo


Je vous ai déjà parlé de cette base dans un post précédent ("Base Roglo, trésor caché des généalogistes professionnels". On peut retrouver ses ascendants dans cette base à condition d’avoir commencé son histoire familiale et d’être remonté assez loin dans le temps pour avoir découvert des ancêtres qui vivaient il y a deux ou trois siècles.


On peut aussi avoir la chance d’avoir un membre de sa famille proche ou lointaine qui a retrouvé des parents communs jusqu’à notre période contemporaine et les a fait saisir dans la base par un "magicien" !


Dans cette base, on recense 4 enfants de Hugues Capet à la deuxième génération, 12 petits-enfants à la génération suivante et déjà 30 arrière-petits-enfants à la génération qui la suit. Imaginez un peu après tous ces siècles écoulés quel peut être le nombre de ses descendants ! Ils étaient en fait plus de 1.5 millions recensés dans cette base en 2019 et bien entendu tous les descendants de Hugues Capet n’y figurent pas !


La base est en accès libre pour toute consultation.



Descendants de Hugues Capet couronne imaginaire  image S. Lemonnier et Dall.E


Comment savoir si on fait partie des descendants de Hugues Capet ?


Recherche dans la base Capedia


Pour savoir si vous êtes un descendant de Hugues Capet dans la base Capedia, suivez ce processus :


Tapez capedia sur Google

Cliquez sur le lien Capedia - La Descendance Capétienne


Sur la page d’accueil se trouve une petite boîte de dialogue avec la mention :

Etes-vous dans la base capétienne ?

Remplissez le questionnaire : votre nom, votre prénom, le prénom de votre père, celui de votre mère et votre date de naissance

Et c’est parti, la base vous recherche !


Il y a peu de chances que votre nom y figure si c’est la première fois que vous venez, sauf si l’un de vos cousins a saisi des données vous concernant. En revanche votre arrière-arrière-grand père ou l’un de vos ascendants lointains peut y figurer s'ils sont communs à l’un des membres de Capedia. Voilà pourquoi il est recommandé d’avoir déjà commencé son arbre généalogique pour mieux profiter de cette base.


Vous pouvez aussi entrer dans la base par accès direct et utiliser vos 50 clics quotidiens pour saisir tous les noms connus de vos ancêtres. N’hésitez pas à vous abonner pour pouvoir consulter plus de données.

Pour entrer par accès direct procédez de cette manière :

Cliquez sur Accès direct toujours dans la boîte de dialogue de la page d’accueil

Cliquez ensuite sur l’onglet Recherche / Patronymique (en sous-menu)

Saisissez votre nom de famille dans la case rose

Validez

Et voilà vous accédez soit à une liste de noms soit directement à votre ascendant !



Recherche dans la base Roglo


Pour savoir si vous faites partie des descendants de Hugues Capet dans cette base, suivez cette procédure :

Tapez base roglo sur votre moteur de recherche

Cliquez sur le lien base Roglo - roglo.eu

Vous arrivez sur une page d’accueil assez simple.

Cherchez la zone personne

Là, saisissez le prénom puis le patronyme (le nom) de votre aïeul le plus lointain

Validez

Vous arriverez généralement sur une liste de noms et il vous faudra repérer votre parent


Si votre aïeul est inscrit dans la base, vous n’avez plus qu’à sélectionner son nom qui figure sans doute au milieu d’une liste.

Cliquez sur cet ascendant.

Une grande fiche apparaît avec toutes les informations sur la personne.

En bas à gauche vous allez trouver la rubrique Calcul de parenté ( R )

Cliquez sur ces mots

Vous arrivez sur une zone de saisie

Lien de parenté avec………………

N’importe quel individu de l’arbre

Rechercher :


Remplissez le prénom Hugues puis le patronyme Capet

Validez


Et voilà, la liste de vos relations avec Hugues Capet apparaît, il n’y a plus qu’à choisir le chemin que vous préférez !



Si votre aïeul ne figure pas dans la base , rien n’est perdu. Continuez à travailler sur votre ascendance ou confiez ce travail à notre cabinet pour remonter plus loin dans le passé. Nous saurons quelle branche développer pour tenter d’atteindre une personne de cette base.

Par ailleurs cette base grandit régulièrement donc un maillon qui n’existait pas un jour peut apparaître le lendemain…

Recommencez plus tard le test dans la base.




Mon expérience dans les deux bases de données Capedia et Roglo


Comme je suis allée assez loin dans la recherche de mes ascendants, j’ai pu retrouver les actes concernant mon ancêtre Marie Dalesme née en 1678 et mariée en 1700 dans la Haute Vienne, puis un jour, je l'ai découverte dans la base Roglo et dans la base Capedia !


J’ai pu ensuite retrouver les actes relatifs à ses parents et grands-parents en consultant les microfilms des archives de la Haute-Vienne.


C’est ainsi que je suis remontée jusqu’à des documents concernant Marie de Massiot, sa grand-mère, à la fois descendante de Hugues Capet et de son arrière-arrière-petit-fils Louis VI le Gros, de Guillaume le Conquérant puis d’Isabelle d’Angoulême, première épouse de Jean sans Terre roi d’Angleterre, cette Isabelle dont le gisant repose à l’abbaye de Fontevraud près de Saumur, en Anjou.


Quelle stupeur pour moi, fervente républicaine !


Mais c’est ainsi, on ne peut renier ce qui nous a fait et si je calculais le pourcentage de sang royal qui coule dans mes veines il serait infinitésimal. Mes autres aïeux laboureurs de la Meuse ou vignerons de l’Indre l’ont bien dilué. Ouf l’honneur est sauf…


Avec du recul, je ne suis pas peu fière d’avoir ce lien particulier avec l’Histoire de France et notre patrimoine, particulièrement pour moi qui suis généalogiste. Cela m’a donné envie d’en savoir plus sur l’histoire de la dynastie capétienne et aujourd’hui de le partager avec vous.


Toutefois je suis bien consciente que le règne de la dynastie capétienne sur la France, comme toute autre dynastie, a eu sa juste part d’événements historiques positifs et négatifs et qu'il est important d’avoir une vision équilibrée du passé et de ne pas le glorifier ou l’idéaliser sans reconnaître ses complexités.


En outre, être un descendant (fort lointain) d’un personnage historique, tel qu’un roi français, n’implique pas nécessairement le soutien ou l’approbation de ses actions ou de ses croyances. Cela ne donne évidemment aucun droit ni privilège !




En guise de conclusion, on se rappellera les enseignements de Georges Duby, grand historien, qui dans son ouvrage « L’an mil » nous explique à quel point les sources concernant cette période sont réduites. Restons donc humbles devant nos découvertes.


On notera aussi que les informations disponibles dans les deux bases Capedia et Roglo peuvent ne pas être complètes ou tout à fait exactes. Il est donc toujours recommandé de croiser les informations trouvées dans ces bases avec d’autres sources pour s’assurer de la fiabilité et de l’exactitude des informations.


Si vous voulez en savoir plus sur le premier roi capétien, Hugues Capet, dont il est question dans cet article, je vous suggère l'article "TOUT sur le sacre de Hugues Capet" sur ce blog.



Descendant de Hugues Capet illustration représentant Hugues Capet  source BNF



Références de cet article


Georges Duby et son ouvrage "L'an Mil" -1980-

Wikipédia Hugues Capet

Foundation for Medieval Genealogy GERMANY/Kings

Ma propre utilisation des bases Capedia et Roglo


Source des images

Images S. Lemonnier et Dall.E

Le couronnement de Hugues Capet bibliothèque Gallica à la BNF

Image Wix





Pour partager cet article sur Facebook, cliquer sur le f en bas à gauche


Descendant de Hugues Capet personne souriante avec un oridnateur

Mise à jour du 26/01/2024

3 842 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page