top of page

Généalogie gratuite : 5 conseils pour commencer

Dernière mise à jour : 5 févr.


Vous allez peut-être trouver étrange de lire un article sur la façon de réaliser une généalogie gratuite sur le site d'un cabinet généalogique pourtant il n'y a rien de paradoxal à cela.


En effet notre philosophie est que tout le monde peut faire son arbre généalogique mais chacun à son niveau. Un particulier pourra accéder à son rythme à certaines archives assez faciles à appréhender tandis qu'un généalogiste professionnel pourra réaliser ce travail beaucoup plus rapidement, interroger des archives d'un maniement plus complexe et remonter plus loin dans le temps. Personnellement, je crois que le particulier qui se lance dans son arbre généalogique et le généalogiste foncier et familial sont complémentaires.


J'avoue que lorsque j'ai démarré mon premier arbre généalogique, j'aurais bien aimé bénéficier de certains conseils pour m'éviter de partir dans tous les sens !



Généalogie gratuite Généalogiste recherchant ses ancêtres image drôle

Menu de cet article



Conseil 1 : Généalogie ascendante ou généalogie descendante ?


Il y a plusieurs types de généalogies lorsque l'on recherche les personnes avec lesquelles on a un lien de parenté. Vous devez donc d'abord réfléchir à ce que vous souhaitez :

  • la généalogie ascendante consiste à rechercher en partant d'une personne (vous, votre père, votre grand-mère) les ancêtres (les ascendants) en ligne directe qui l'ont précédée dans l'existence

  • la généalogie descendante consiste à rechercher tous les descendants d'un couple d'ancêtres

Il est évident que cette question doit être réglée dès le début pour ne pas s'éparpiller et perdre le fil de ses recherches. Cette étape passée, vous êtes sur la bonne voie pour vraiment démarrer votre généalogie gratuite !




Conseil 2 : Le choix étant fait du type de recherche, comment débuter une généalogie gratuite ?


Avant tout il faut rassembler tous les renseignements dont vous disposez sur vos parents et vos grands-parents, ou sur la personne qui sera à la base de l'arbre généalogique. C'est le moment de photographier le livret de famille de vos parents, de demander à vos grands-parents de vous confier les objets qu'ils gardent précieusement comme les livrets militaires, les photos de famille, les testaments, les légions d'honneur, etc.


Ensuite ouvrez un grand cahier où vous allez prendre des notes au fur et à mesure de vos recherches généalogiques. Cela vous évitera de gérer par la suite les feuilles volantes et je peux vous dire d'expérience que c'est un souci très pénalisant...


En plus de ce cahier, vous pouvez aussi remplir des fiches de dépouillement, soit une par personne de votre arbre généalogique, soit une par couple, les deux options sont possibles.


En général on donne un numéro à chaque personne de l'arbre pour ne pas se perdre dans "la nuit des temps". Personnellement, j'utilise une numérotation standardisée qui porte le nom de méthode SOSA-STRADONITZ.

  • L'individu au pied de l'arbre généalogique porte le numéro 1, son père le 2 et sa mère le 3, facile jusque-là n'est-ce-pas ?

  • Le grand-père paternel portera le numéro 4 (2x2) et le grand-père maternel le numéro 6 (3x2). Les hommes porteront toujours un numéro pair.

  • La grand-mère paternelle portera le numéro 5 (2x2+1) et la grand-mère maternelle le numéro 7 (3x2+1). Les femmes porteront toujours un numéro impair.

Pas de panique, si vous utilisez un logiciel de généalogie, la numérotation sera automatique !!!




Généalogie gratuite Chat généalogiste recherchant des ancêtres image drôle


Conseil 3 : Allez on s'équipe


Idéalement vous devez disposer d'un ordinateur avec accès à internet de façon à accéder aux documents mis en ligne par les Archives départementales.


Il vous faut aussi un moyen de représenter votre arbre : vous pouvez le dessiner vous-même à la main ou acquérir des tableaux tout faits dans le commerce ou encore utiliser un site internet en ligne où saisir vos données comme Geneanet. L'idéal est d'acquérir un logiciel payant du commerce tel que Généatique que j'utilise et qui demande une connaissance limitée de l'informatique, mais il faut y investir un petit budget pour la version complète, par contre il y a une version de base pour une généalogie gratuite.




Conseil 4 : C'est parti !


Vous n'avez plus qu'à vous déplacer en mairie ou aux Archives départementales ou bien encore à consulter depuis votre ordinateur les archives numérisées sur les sites internet des Archives des différents départements de France ou même des différents pays d'Europe pourquoi pas.


Focalisez-vous sur les actes de mariage car il sont une source abondante d'informations et surtout ils vous garantissent les noms et prénoms des parents. Vous pouvez ensuite vous attacher aux actes de naissance et de décès. Lisez bien les actes y compris les mentions marginales pleines d'informations (voir notre post très complet sur les mentions marginales).




Conseil 5 : En conclusion...


Si vous avez un ordinateur disponible, si vous disposez de temps pour vous déplacer aux Archives départementales ou dans les diverses mairies, si vous êtes patient et persévérant, si vous avez le goût de la recherche sur internet, si vous êtes organisé, rigoureux et soucieux de la vérité historique, vous pouvez vous lancer dans la réalisation de votre généalogie gratuite (ou presque).


Si ce profil n'est pas le vôtre, le cabinet généalogique Généalogie foncière et familiale Haussmann Anjou est là pour vous aider. N'hésitez pas à prendre contact pour réaliser votre projet avec nous !



Source des images

S. Lemonnier avec Dall-E

S. Lemonnier avec Dall-E

Macrovector sur Freepik

Image Wix


Lien vers Généatique le logiciel que j'utilise et qui offre une version gratuite en téléchargement




Généalogie gratuite Illustration de Macrovector sur Freepik



Pour partager cet article sur Facebook, cliquer sur le f en bas à gauche !


Généalogie gratuite personne souriante avec généalogie

Mise à jour 05/02/2024

409 vues0 commentaire

Comments


bottom of page